Maison de la poésie Revue L’Arbre à Paroles Imprimerie Le CEC Plume et Pinceau Auteurs en Résidence Le Théâtre Galerie expo
 
 
 

Reprises - Tom Nisse


ISBN : 978-2-87406-514-9
Nombre de pages : 108
Parution : Mai 2011
Auteur : Tom Nisse
Titre : Reprises
Collection : P.O.M. (Poésie Ouverte sur le Monde)
Format : 13 X 20
Prix : 11,00 € (frais d'envoi inclus)

 
 
Tom Nisse, né en 1973 au Luxembourg, vit à Bruxelles. Publie depuis 1998 des articles, des poèmes et des fictions dans des ouvrages collectifs et des revues. Il participe fréquemment à des lectures et des performances poétiques et en organise, ainsi que des expositions d'art contemporain. Il collabore avec des artistes de toutes les disciplines.

Publications

Poésie : Noté en passant, éditions Caractères, Paris 2007. Le cahier rouge, éditions Pttl, Bruxelles 2007, avec des dessins d'Elise Leclercq. Préludes au vieux sol, éditions Biliki, Bruxelles 2008. Poèmes itinérants, éditions Maelström, collection booklegs, Bruxelles 2009. Les yeux usés, éditions Le Fram, Liège 2010, avec un dessin d'Andreas Stathopoulos
Prose : Plaidoyer pour le retour, éditions Pttl, Bruxelles 2003, avec des contributions graphiques de Florence Aigner, Axel Claes, Marcus Meert et Emmanuel Tête. Les travailleurs de la nuit, éditions Maelström, collection booklegs - Bruxelles se conte, Bruxelles 2010
En tant que coordinateur d'ouvrage : L'amour aux temps de l'UE, anthologie bilingue de la jeune poésie allemande, éditions Biliki, Bruxelles 2008
En tant que traducteur : Allemand vers le français, recueils de Ann Cotten, Monika Rinck, Angela Sanmann
Français vers l'allemand, recueils de Pierre Guéry, Serge Delaive
Qu’il nous emmène à travers Bruxelles ou dans les plis de sa mémoire, sur les rivages bretons ou face aux belles gueules cassées, encore ailleurs, des fleurs, des herbes, des ici, Tom Nisse nous retient captifs de ses mots, de sa langue si particulière et universelle. Longtemps après que le livre soit fermé, les poèmes flottent en nous. Ils surgissent, reviennent crever l’abcès de nos journées comme ces lambeaux de rêve ou de cauchemar qui nous obsèdent.
Il y a une insistance, une évidence lancinante dans ces vers justes et faux ce qu’il faut, dans ce rythme à la fois ancien et neuf, qui nous font croire que Tom Nisse s’est toujours trouvé sur notre route. Mais non. Il débarque peu à peu et s’inscrit dans la lignée qu’il détourne. Tout de suite, nous savons qu’il nous accompagnera sur la durée et la distance.
Ces Reprises posent une nouvelle pierre sur le chemin d’un poète au long cours, d’un poète important. Essentiel. Ici, chaque texte ouvre et clôt un monde entier, chaque structure se soumet, adéquate, au propos. Ou peut-être est-ce l’inverse. Aucun artifice. Pas de fioritures.
Voici le poème de Tom Nisse, empreint du regard aiguisé, du regard lucide et chaleureux d’un écrivain à hauteur d’homme. Voici des mélopées du quotidien, modèle vingt-et-unième siècle, qui nous entraînent vers de nouvelles Ithaque à peine pressenties et pourtant déjà là. Ce diable les a trouvées puis nous les offre. Comment avaient-elles pu nous échapper ? À lire de toute urgence.

 

Serge Delaive

 


Extrait

 

Les bidonvilles émergeants

Le jeune fils est ignoré
né dans l’ignorance
quand le dos le démange
il se le gratte aux tôles
il s’adonne à la rouille
sans temps dans les poings.