Editions L’Arbre à Paroles Revue L’Arbre à Paroles Imprimerie Le CEC Plume et Pinceau Auteurs en Résidence Le Théâtre Galerie expo
 
 
 

La rumeur du silence - Jacques Viesvil


ISBN : 978-2-87406-395-4
Nombre de pages :94
Parution : 2008
Auteur : Jacques Viesvil
Collection : Maison de la poésie
Format : 12x20 cm
Prix : 10 €

 
 

Précieux privilèges, d’emblée Jacques Viesvil nous situe dans l’émerveillement, dans l’enchantement. La découverte de son écriture poétique et spirituelle, déclenche en nous ce miracle du dédoublement, une sorte d’oscillation entre l’homme et l’âme. Dès les premières lignes nous atteignons d’emblée les degrés de l’éloquence subtile de la révélation. Situons-nous ! Le langage vibre et se dédouble dans un contexte imprégné d’une délicate dualité, d’un mazdéisme sous-jacent, diaphane, mais pourtant omniprésent. Nous effleurons toute la sensibilité de l’esprit coloré de ses nuances spirituelles les plus harmonieuses. Hissons-nous à ce fil d’argent de la dualité et de l’ambiguïté de l’être. Et lorsque c’est un poète de l’envergure de Jacques Viesvil qui prend la situation en «plume» la scène se révèle à nous sous une toute autre dimension. Il cisèle le verbe comme un maître joaillier, c’est tout simplement troublant, son discours nous replace sur le seuil de notre nudité et de notre ignorance.

Michel Bénard.
Lauréat de l’Académie française.

EXTRAITS

La lumière sacrifie au silence
sur la faïence du ciel.

Chaleur nue
chaleur répandue

couleurs broyées dans le creuset
d’un après-midi d’été.

Le soleil à boulets blancs
sur la crête des toits
allume tuiles et pignons
de grands éclats incandescents
qui brûlent haut.

Quinze heures feulent
entre les pierres.
La terre infuse sa tisane d’odeurs.

Moi, je titube les bras ouverts
tremblant
de n’avoir pas assez de mains
pour retenir cette heure
prisonnière de mon sang.

C’est une journée sans nom
que je n’oublierai pas
à cause de l’odeur du silence.