Maison de la poésie Editions L’Arbre à Paroles Revue L’Arbre à Paroles Imprimerie Le CEC Plume et Pinceau Auteurs en Résidence Le Théâtre Galerie expo
 
 
 

Isabelle Macor (France)


Isabelle Macor - en résidence de mai à juin 2015

Isabelle Macor-Filarska est née en 1958, en Tunisie. Elle a effectué de nombreux séjours à l’étranger, en Grande-Bretagne, URSS, Europe Centrale, Israël, Maroc, et notamment en Pologne où elle a mené une partie de ses recherches sur la poésie polonaise contemporaine. Après avoir suivi des études de littérature anglo-américaine et de lettres modernes et linguistique à l’Université de Nanterre Paris-X, elle a soutenu une thèse de Doctorat en littérature comparée, à l’Université de la Sorbonne, en 1993.
Cette thèse, intitulée Poésie polonaise et poésie française d’après-guerre : deux concepts de la réalité, autour d’une figure centrale, Czeslaw Milosz, est parue aux Presses de l’Université de Lille III. Professeur de langue et littérature françaises à l’Ecole Internationale de l’Alliance Française de Paris où elle a créé un Atelier de littérature-écriture, elle a aussi assumé une charge de cours en littératures comparées à l’Université de Versailles-St-Quentin-en-Yvelines et anime des séminaires de traduction, donne des conférences et des récitals de poésie, accompagnée de musiciens. Ses travaux et publications portent essentiellement sur les poésies française et polonaise contemporaines. Traductrice de poésie polonaise contemporaine, elle a publié en français, avec la collaboration de Grzegorz Splawinski, Agata Kozak et Irena Gudaniec-Barbier les poètes Ewa Lipska, Wislawa Szymborska, Halina Poswiatowska, Stanislaw Grochowiak, Harasymowicz, Miron Bialoszewski, Maciej Niemiec, Urszula Koziol, etc… aux éditions L’Ancrier (Strasbourg, 1996 : Deux poétesses polonaises, Wislawa Szymborska – Ewa Lipska), La Maison de la poésie Nord/Pas-de-Calais (1995 : Dans le fleuve d’Héraclite, Wislawa Szymborska et 2004 : L’Homme pour débutants, Ewa Lipska), Wydawnictwo literackie (1998 : Oiseau de mon coeur, Halina Poswiatowska), Noir sur Blanc (Paris, 2000) pour le Panorama de la poésie polonaise du XX° siècle, Caractères (2004 : Mon ombre est une femme, Halina Poswiatowska). A également publié de nombreux articles et traductions dans les revues Plein Chant, Passage d’encres, Le Nouveau recueil, Grèges, Liber, Po&sie, Voix d’encre, Arsenal, Revue des Etudes Slaves, Pleine marge, Esprit.

En 1999, elle a obtenu une bourse de traduction du Centre National du Livre. Elle a traduit, en collaboration avec Agata Kozak, un ouvrage d’histoire médiévale : L’Europe des barbares, de Karol Modzelewski, Aubier (Flammarion) collection historique, Paris, septembre 2006. Son dernier ouvrage est un recueil de poèmes d’Ewa Lipska, poétesse de Cracovie, Moi, Ailleurs, L’Echarde, traduits du polonais en collaboration avec Irena Gudaniec-Barbier, paru aux éditions Grèges, en juin 2008 (sur la short list du Prix Nelly Sachs 2010).

Elle a un nouveau recueil de poèmes traduits du polonais à paraître en 2011 (poèmes d’Urszula Koziol, Wroclaw- Suppliques, chez Grèges).
Elle poursuit actuellement ses travaux sur la poésie contemporaine et traduit également du théâtre et de la prose : nouvelles, récits, romans. Elle est aussi l’auteur de nouvelles, récits, poésies (a publié, traduite en portugais par Patricia Tenorio, dans la revue Caliban, Récife, Brésil, une prose poétique Dors mon amour – 2010, 24 p.

site : http://macorfilarska.googlepages.com/
isabelle.macorfilarska@gmail.com