Maison de la poésie Revue L’Arbre à Paroles Imprimerie Le CEC Plume et Pinceau Auteurs en Résidence Le Théâtre Galerie expo
 
 
 

Est-il seulement né l'homme - Damien Spleeters


ISBN : 978-2-87406-505-7
Nombre de pages : 50
Parution : Mai 2011
Auteur : Damien Spleeters
Titre : Est-il seulement né l'homme
Collection : P.O.M. (Poésie Ouverte sur le Monde)
Format : 13 X 13
Prix : 6,50 € (frais d'envoi inclus)

 
 
  Damien Spleeters est né en 1986 dans la petite ville de Montignies-sur-Sambre. Il publie dès l'âge de dix-huit ans, dans la célèbre collection Booklegs des éditions MaelstrÖm, les 13 (AMEN - poésie), 40 (La Prophétie - théâtre) et 43 (ouroboros - poésie). Son premier roman (Transere, 2006, MaelstrÖm) reçoit le prix Indications de la Jeune Critique Littéraire en 2007. Le deuxième volet, TCCDTT, est publié lors du FiEstival 3 de Bruxelles. Quant au livre qui viendra clore la trilogie, Le Pèlerinage, il sera publié en 2010. Au sein de la Troupe Poétique Nomade, Damien Spleeters se définit lui-même comme un sourcier, explorant amoureusement les tourbillons qui s'offrent à lui. Dans une certaine forme de corpOR ALITE , l'homme de parole met en place des rituels de transgression qui permettent d'ouvrir les brèches où l'on va manger la racine des rêves. Ses axions révèlent l'anagramme de l'image. Damien Spleeters a reçu le Prix Georges Lockem en 2010 pour son recueil De la marge.
Un texte à soubresauts, tressé de fibres nerveuses et qui respire la sueur et la poussière d'une Inde bondée. Un témoignage à voix haute, à lire comme un poème pour une naissance.
De retour d’une contrée qui transforme, de retour d’Inde, Damien Spleeters (Prix Indications 2007, Prix Lockem 2011) avait déjà publié de courts extraits de ce texte dans les revues en ligne Remue.net et Onlit.be. L’Arbre à paroles en publie aujourd’hui l’intégralité.

Extrait

« Il n’est pas encore né l’homme.

Il n’est pas encore né l’homme qui marche seul. La femme à la malaria. Celui surpris par la pluie encore, qui s’abrite sous un arbre avec les vaches. Celui à la pluie redoublée, caché dans un tuyau qui regarde. Celui qui revient. L’homme qui marche pieds nus dans la boue, celui qui se lave les pieds à la fontaine. Est-il seulement né l’homme.

Bible de néon. Tout roule. Tout roule. Se recueillir car on arrive. On marche dans la foule et le trafic, on trouve un hôtel correct et on s’arrête pour la nuit. Ici nous sommes des témoins hallucinés, partout de passage, de retour pour témoigner. Est-il seulement né l’homme.

Il n’est pas encore né celui qui se demande ce qu’il a vu de l’Inde. Celui qui se demande ce qu’il a vécu de l’Inde finalement. Coolies, balayeuse, écoliers, rickshaw driver, vendeur de chai et de samosa, loueur de bicyclettes, conducteur de trains, policiers, et tous ces gens, quelle est leur vie. Il n’est pas encore né celui qui a pu apercevoir par le bout de la lorgnette une petite partie de ce monde et une grande partie de lui-même. »